LES DIFFÉRENTS TYPES DE STAGES

Retour

GÉNÉRALITÉS

  • Le stage n’est pas un travail salarié
  • La convention de stage lie obligatoirement l’établissement scolaire et l’entreprise
  • Le stagiaire ne signe pas un contrat de travail et n’est donc pas de ce fait soumis aux contraintes salariales ni aux avantages de celui-ci (congés, primes…etc).
  • L’entreprise ne doit pas attendre du stagiaire une productivité qui serait celle d’un salarié.
  • Le stage est un outil pédagogique permettant de gagner en compétences et en savoir.
  • Lorsque la période est courte (inférieure ou égale à 44 jours), l’employeur n’est pas obligé d’indemniser son stagiaire. Lorsque la période excède 2 mois (plus de 44 jours, consécutifs ou non, pour une même année scolaire), l’entreprise a pour obligation de verser une indemnisation, appelée gratification. Le montant minimal de la gratification est fixé à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale, 3,75 € de l’heure pour l’année 2018.
  • Depuis 2010, un décret interdit les stages hors cursus.

Stages découverte des métiers/vie des entreprises

Stage découverte /d’initiation / Observation du milieu professionnel

 Dès le collège / Lycée / Parcours d’avenir

Stages formation en alternance

école et entreprise

 

(périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) / stages de formation)

Statut scolaire : Concerne les élèves en classes de CAP, Bac-Pro, BTS.

Acquisition de compétences en complément des cours reçus.

Stages formation, stages d’études

(stages / stages d’applications)

 

Universités

Obtenir une vraie responsabilité au sein de l’entreprise

LES DIFFÉRENTS TYPES DE STAGES AU COLLÈGE

Le stage de 3e : Au collège, d’une durée de 5 jours. (Du lundi au Vendredi). Découvrir les fonctionnements d’une entreprise. Au cours du deuxième trimestre, entre Janvier et Février. Se déroule sur le temps scolaire à la place des cours. Possibilité de le réaliser en entreprise, en association ou dans le domaine public.

Le stage de 3en prépa-pro : (en lycées professionnels). S’adresse aux élèves volontaires pour entrer en CAP ou Bac-Pro. Visites d’entreprises et d’établissements. (6H/semaine). Aide aux choix d’orientation de l’élève. Propositions d’univers professionnels différents. Se déroule au cours du deuxième et troisième trimestre avec possibilité de faire un stage complet d’une semaine fin du premier trimestre. 2 Stages d’une semaine et un stage de quinze jours. (4 semaines au total). Se déroulent sur le temps scolaire. Possibilité de le réaliser en entreprise, en association ou dans le domaine public.

Les stages en DIMA (dispositif d’initiation aux métiers en alternance) : Accessible aux collégiens de plus de 15 ans. Dispositif d’un an en « pré-apprentissage ». L’objectif est de préparer l’entrée en CAP ou Bac-pro. Le DIMA se prépare en CFA. Alternance toute l’année entre stage en entreprise et école. (Durée totale de 8 à 18 semaines. Au cours de ces stages d’applications les élèves ne peuvent avoir accès aux machines. Ces stages se déroulent en entreprises en lien avec le projet d’entrée en apprentissage.

LES DIFFERENTS TYPES DE STAGES EN LYCEES PROFESSIONNELS

(Avec rapport de stage obligatoire comptant pour l’obtention du diplôme)

CAP/CAP agricole : Entre 12 et 16 semaines réparties sur 2 ans.

Bac professionnel : 22 semaines réparties sur 3 ans.

Bac professionnel agricole : 18 à 22 semaines, dont 4 à 6 semaines en 2de pro.

LES DIFFERENTS TYPES DE STAGES DANS L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

(Rapport de stage + soutenance orale pour l’obtention du diplôme)

  • La date de fin de stage ne peut excéder la date limite de l’inscription dans l’année universitaire, soit le 30 septembre, excepté pour les stages de Master seconde année (Master 2) autorisés jusqu’au 31 Octobre.
  • Convention de stage obligatoire car réalisé dans le cadre des études.
  • Le stage ne se fait qu’avec l’accord de l’enseignant référent.
  • La durée du stage peut être prolongée dans la mesure où elle ne dépasse pas la durée totale de 6 mois dans la même entreprise.

Le stage de fin d’étude : Se déroule en fin d’année scolaire en vue de valider le cursus.

L’année de césure : L’étudiant peut arrêter son cursus durant une année en vue d’exercer un stage longue durée auprès d’une entreprise.